top of page

Réhabilitation énergétique : Maison 110

« La maison qui leur ressemble »

Maison  110 

Projet : Réhabilitation énergétique et aménagements intérieurs

Adresse : Élancourt (78)

Maitrise d'ouvrage : Particuliers 

Maitrise d'œuvre :  

Cbis Architectes

  

Mission : Complète

Livraison : 2018 

Surface : 110 m² 

IMG_2519.jpg

C'est la maison de notre vie. Là où nos enfants grandiront.

Voilà la certitude de ce jeune couple lorsqu'ils décident d'acheter ce charmant pavillon dans cet ensemble jugé remarquable des Yvelines (78).

Les différents modèles de maisons y alternent : toitures en tuiles ou en ardoises, façades enduites ou en briques, volets persiennes blancs, bleus, jaunes, verts...

Toutes les maisons se ressemblent sensiblement mais notre couple souhaite surtout que la leur ressemble.

Ils nous confient la mission de repenser leur logement tout en engageant une rénovation énergétique.

Le pavillon des années 70 est resté dans son jus.

L'électricité n'est pas aux normes, les réseaux de plomberie révèlent de nombreuses fuites, les radiateurs sont obsolètes, aucune isolation n'a été mise en place, les fenêtre sont restées en simple vitrage.

Le couple souhaite des espaces ouverts et lumineux, revenir à style plus épuré et contemporain et se trouve gêné par cet escalier qui mène au garage en sous-sol et qui débouche dans l'espace salon/salle à manger.

C'est une rénovation lourde qui nous attend.

Nous désossons la maison.

L'enveloppe est améliorée : isolation thermique performante sur les murs et en combles, isolation phonique sur les murs mitoyens, changement des baies par des fenêtres à rupture de ponts thermiques double vitrage.

Nous profitons du nouveau doublage pour masquer les réseaux électriques et de chauffage refaits à neuf et aux normes.

Nous repensons les espaces et les circulations.

L'escalier menant au sous-sol est déplacé dans le dégagement d'entrée.

La zone salle de bain et WC de l'étage est redessinée pour optimiser chaque m² et permettre l'ajout d'une douche.

Les gaines techniques sont disposées de manière à penser au futur : la grande chambre de 20 m² pourra plus tard se transformer en suite parentale avec une salle d'eau sans avoir à repenser aux évacuations.

Nous dessinons le nouvel escalier qui mène à l'étage et déplaçons la circulation verticale qui mène au sous-sol. Cela permet de supprimer le bloc qui faisait obstacle entre la cuisine et l'espace salon/salle à manger. Il ne nous reste plus qu'à faire tomber la cloison de la cuisine.

Le RDC est à présent totalement ouvert. Une cuisine américaine prend place et permet au logement une double orientation traversante est/ouest idéale pour les apports solaires et qui confère une grande luminosité à l'ensemble.

La salle de bain, aveugle, se parera de tons méditerranéens avec un carrelage sablé pour amener une touche de chaleur.

le mobilier se veut sobre et épuré

La frise en mosaïque noire dynamise la composition.

En attendant la suite parentale, l'ainé de la famille, fin négociateur de 4 ans, a obtenu pour chambre et salle de jeux la plus grande pièce de l'étage. 

Les activités s'y déploient par strates : zone de lecture, espace de jeu et espace de sommeil.

Les lignes obliques, le mobilier et les luminaires nourriront les rêves de ce petit indien.

2014-04 visite de la maison Gaëlle et Be
2014-04 visite de la maison Gaëlle et Be
2014-04 visite de la maison Gaëlle et Be
2014-04 visite de la maison Gaëlle et Be
2014-04 visite de la maison Gaëlle et Be
IMG_20171201_201711953.jpg
IMG_4315.JPG
IMG_2562.jpg
IMG_2551.jpg
IMG_2583.jpg
IMG_2609.jpg
IMG_2577.jpg
bottom of page